Éco-social: Nouveau plan d’action pour décarboniser l’industrie

Après une visite sur le site d’ArcelorMittal de Dunkerque, le Premier ministre, Jean Castex, a présenté un plan gouvernemental visant à décarboniser toutes les industries françaises, sans affecter l’emploi.

Quel est leur objectif ?

Matignon a présenté le 4 février 2022 son plan France 2030, pour répondre aux grands défis de notre temps, en particulier la transition écologique, à travers un plan d’investissement massif pour faire émerger les futurs champions technologiques de demain et accompagner les transitions de nos secteurs d’excellence.

L’un de ses objectifs clés est la décarbonation de l’industrie dans le but de tenir ses engagements de baisser, d’ici 2030, de 35 % les émissions de gaz à effet de serre. Un investissement qui s’élève à 5,6 milliards d’euros.

Un autre objectif qui affecte la société dans son ensemble, est que nous devons réduire nos émissions et notre empreinte climatique, tout en augmentant l’emploi et l’empreinte industrielle dans notre pays.

Collaboration avec les partenaires du secteur :

La branche “mines et métallurgie” a présenté une stratégie appelée “plan acier”, qui a été élaborée avec l’aide de l’État dans le but d’identifier les nouvelles étapes avec les fabricants, les autorités publiques et les syndicats. La décarbonation de l’industrie est non seulement un impératif climatique mais aussi un enjeu de compétitivité pour les entreprises françaises.

Afin de financer la technologie “industrie bas carbone” et d’accélérer le processus, le PIA (Programme d’Investissements d’Avenir) a investi 610 millions d’euros pour soutenir les démarches de recherche, le déroulement de pilotes et de démonstrateurs dans le secteur industriel. Les ressources de ce programme sont également allouées afin d’aider les initiatives d’évaluation territoriale et de créer de nouveaux partenaires dans nos territoires industriels.

Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique et solidaire, a précisé dans sa déclaration officielle “La démarche mise en œuvre dans le secteur de l’acier est exemplaire de celle que nous voulons déployer dans l’ensemble des secteurs de l’économie, dans le cadre d’une forme de planification écologique indispensable pour atteindre nos objectifs climatiques.”

Nous avons d’autres bonnes nouvelles, le groupe ArcelorMittal s’associe à ce projet et va transformer ses deux principaux sites industriels français, Fos et Dunkerque, en investissant 1,7 milliard. Cet investissement transformera la production d’acier en France pour toujours, avec une réduction totale de près de 40 % de leurs émissions de CO2 en France, en seulement 5 ans (l’équivalent de 7,8 millions de tonnes par an), ce qui signifie une réduction de 10 % des émissions de gaz à effet de serre dans ce pays.

--

--

--

Le blog du recrutement d’ingénieurs

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Strateos

Strateos

Le blog du recrutement d’ingénieurs

More from Medium

Semiotics & Ideology

Smiley Face Happy Hearts

Regarding the Future of Penn State Football

A PROBLEM STATEMENT ON WATER POLLUTION AND ITS POSSIBLE SOLUTION