Fiche de poste : exemple et bonnes pratiques

Essentielle pour cadrer un besoin en recrutement, la rédaction d’une fiche de poste est loin d’être un exercice facile. Cet outil de communication mobilise à la fois vos capacités rédactionnelles, votre esprit de synthèse et vos talents de mise en forme. Vous pensez être rompu.e à l’exercice ?

Rappelons que la fiche de poste n’est pas obligatoire. On aurait toutefois tort de s’en priver tant ce document nous facilite la vie.

Véritable carte d’identité du poste, elle permet de clarifier le rôle de chacun dans l’entreprise et dans le cas d’un recrutement de limiter les erreurs de casting.

Nos chargés de recrutement ont décidé de partager avec vous trois conseils simples à mettre en œuvre. Vous allez voir qu’un peu de synthèse et de mise en forme peuvent faire la différence.

#1 : Poser le contexte 📍

Lorsqu’un candidat détaille ses expériences professionnelles, nous avons besoin de les placer précisément dans l’espace et le temps, pas vrai ?

Ici c’est la même chose : le lecteur doit pouvoir situer le poste dans la situation de l’entreprise pour en comprendre la finalité.

Par contexte, on entend la présentation brève de l’entreprise et la raison du recrutement.

Voici une bonne pratique relevée dernièrement : L’entreprise X présente sur le marché depuis X années et spécialisée dans X domaines ou se divisant en X filiales recrute pour accompagner son développement un Expert senior en évaluation immobilière (H-F).

Poser ce cadre est essentiel afin de donner tout son sens au poste.

#2 : Faire des choix 🌈

Pourquoi détailler l’organisation de TOUS les services de l’entreprise qui n’ont pas de rapport avec le poste ? Ainsi que TOUTES les tâches même les plus anecdotiques ?

À vouloir trop en dire, on risque de perdre le lecteur, voire décourager les candidats potentiels, dans le cadre d’un recrutement.

Vous trouverez difficilement le candidat qui répond à TOUS vos critères. Restez “ouvert.e” : laissez-vous l’opportunité d’attirer des profils qui fonctionnent sans pour autant cocher toutes les cases.

Photo by Susan Yin on Unsplash

Deux mots d’ordre : clarté et simplicité.

N’entrez pas dans les détails (qui seront évoqués en entretien) et allez à l’essentiel :

  • d’entrée, précisez la position du poste dans l’entreprise : le service de rattachement et le positionnement hiérarchique ;
  • énoncez en une phrase la mission principale ;
  • déclinez ensuite les tâches structurantes inhérentes à la mission (6 max) ;

Passez ensuite à la description du profil recherché :

  • indiquez le(s) diplôme(s) requis le cas échéant ;
  • l’expérience exigée (la durée ou le domaine recherché) ;
  • les compétences techniques sans oublier les langues.

La priorisation des tâches impose de supprimer les éléments parasites comme “Si tu es bon pâtissier, tu as tout compris”. Sympathique certes mais ce n’est pas l’endroit.

#3 : Mettre en forme 🪄

Vous pensez que c’est gadget ? Détrompez-vous !

C’est la touche finale qui vous permettra de hiérarchiser les informations et pourquoi pas renforcer votre marque employeur.

Pas de crash test créatif :

  • choisissez une police classique, une seule couleur et un seul corps de texte ;
  • passez en gras l’intitulé du poste et le titre des rubriques ;
  • utilisez un seul niveau de puces pour ne pas complexifier la lecture.

Envie de véhiculer l’image de l’entreprise ?

Dans l’en-tête, glissez quelques images des équipes, de vos locaux et de vos projets. C’est tout simple et ça transmet beaucoup plus que des mots !

Quelques exemples

Il existe de nombreuses structures mais nous avons décidé d’en retenir une seule, complète et concise, pour vous guider.

  • Intitulé
  • Présentation brève de l’entreprise (entité, effectifs, CA, rayonnement, etc.)
  • Position dans l’entreprise
  • Missions principales : c’est-à-dire la finalité du poste
  • Tâches : activités concrètes pour mener à bien les missions
  • Profil recherché : formation, compétences requises, outils (qui peuvent faire l’objet d’une rubrique à part pour les postes techniques)
  • Conditions et lieu de travail : temps de travail, mobilité, lieux
  • Contact (qui est très souvent oublié)

Et comme promis, voici trois fiches de postes efficaces reçues ces derniers mois (nous les avons dépersonnalisées dans un souci de confidentialité) :

  1. La synthétique et vendeuse avec des visuels des projets et des équipes
  2. La détaillée mais structurée avec une rubrique dédiée aux compétences techniques
  3. L’originale qui fait le job avec son format paysage

Vous recrutez des ingénieurs ou souhaitez optimiser la visibilité de vos annonces ? Il faut qu’on en parle !

Solution de recrutement d’ingénieurs I expertise métier et nouvelles technos

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.