Recrutement au succès : avantages et inconvénients

Externaliser tout ou partie de ses recrutements est devenu courant pour soutenir ses équipes RH. Les solutions et modèles de rémunération sont nombreux et parmi eux le recrutement au succès séduit de plus en plus d’entreprises… mais attention à ses inconvénients. Voici un aperçu de son fonctionnement, ses spécificités et dans quels cas y recourir.

Qu’est-ce que le recrutement au succès ?

Le recrutement au succès (ou « success fee ») consiste à rémunérer le cabinet en cas de résultat. C’est-à-dire uniquement s’il parvient à recruter le profil recherché.

Les honoraires sont basés sur un pourcentage de la rémunération brute annuelle qui va de 15 à 30% en fonction des cabinets (généralistes ou spécialisés) et des profils recherchés (généraliste ou technique, junior ou manager, etc.).

Généralement, ce mode de rémunération n’inclut pas de mandat d’exclusivité ce qui permet à l’entreprise de faire jouer la concurrence en sollicitant plusieurs prestataires. Cela peut toutefois jouer en sa défaveur, nous le verrons plus tard.

Ses avantages

Zéro investissement

Ce mode de rémunération n’implique aucun acompte de départ pour les entreprises donc aucun risque financier. Tout est dit.

Ses inconvénients

#1 : Un pourcentage fixe 💳

Le modèle au succès ne tient pas compte de la difficulté réelle à recruter un profil ni du nombre de recrutements. En effet, le pourcentage ne varie pas pour un recrutement relativement simple ou récurrent (l’embauche fréquente du même profil par exemple).

#2. Un engagement court-termiste ⚡

L’absence de mandat d’exclusivité pousse les cabinets à une course au recrutement. Pour trouver le bon profil avant les autres, certains fournissent un engagement intense uniquement en début de recherche. La qualité des profils peut en souffrir et cette stratégie n’est pas payante sur la durée.

#3. Quantité versus qualité 🔍

Pour assurer leur rentabilité les cabinets rémunérés au succès appliquent une stratégie de volume. Leur objectif est de rencontrer un maximum de candidats pour les proposer à un maximum d’entreprises en un minimum de temps. Ces contraintes ne leur permettent malheureusement pas de se concentrer ni sur les besoins ni sur les candidats.

#4. Une marque employeur impactée 💎

En confiant ses recrutements à un cabinet, une entreprise lui confie son image. Dans le cadre d’une relation court-termiste associée à un sourcing de masse, on peut imaginer qu’elle ne soit pas toujours bien restituée.

Elle peut également être impactée par la mise en concurrence des cabinets : en effet certains profils pénuriques sont parfois contactés plusieurs fois par différents cabinets pour un même poste.

#5. No pain, no gain 💰

L’investissement de départ étant nul, aucun budget supplémentaire ne sera alloué par le cabinet dans la recherche du ou des candidats. C’est là toute la différence entre un « engagement au succès » et un « engagement de moyens ». Le second modèle implique des dépenses dédiées à la recherche du profil comme la mise en place d’un plan médias par exemple.

Dans quels cas y recourir ?

Tout dépend bien-sûr du profil recherché, du budget alloué et du degré d’urgence. Si le profil recherché est standard et récurrent, le recrutement au succès peut être indiqué.

Finalement même si l’entreprise ne paye qu’en cas de succès, la note peut s’avérer salée. Une stratégie de recherche basée sur la quantité et la rapidité peut mener à des erreurs de recrutement coûteuses tant sur le plan financier que sur le plan humain.

Un mix entre engagement de moyens et de résultats peut être une bonne alternative. Dans ce cas l’entreprise finance une partie de la recherche au cabinet, qui s’engage en retour sur des moyens et une commission au succès réduite.

Par exemple chez Strateos, spécialisé dans le recrutement d’ingénieurs, un abonnement mensuel sans engagement permet de financer les moyens de recherche et donne accès à :

  • Une CVthèque de +150 000 candidats
  • La diffusion et le sponsoring d’annonces
  • Une commission au succès réduite
  • L’envoi de la sélection des meilleurs profils de la semaine

Un modèle gagnant-gagnant qui s’adapte en fonction des besoins ponctuels ou récurrents des entreprises.

Si vous souhaitez approfondir le sujet, nos experts sont disponibles. Laissez vos coordonnées et on vous rappelle vite ⚡

--

--

--

Le blog du recrutement d’ingénieurs

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Strateos

Strateos

Le blog du recrutement d’ingénieurs

More from Medium

Jaxon and the Vet

Xenobots — Halting Conformal Replication Chains of Kinematically-Constrained Structures

Hero, not an Intern: Jackson Choyce

Jaya Bachchan-Sanjeev Kumar’s Koshish, Rajesh Khanna’s Amar Prem and classic Bollywood films to…

Bollywood films to mark Golden Jubilee in 2022, Bawarchi